3 bonnes raisons d’aller manger à Gerland.

restaurants gerland

Gerland, c’est pas le quartier le plus sexy du monde. Pourtant, depuis quelques temps – années même – il y de petites pépites culinaires qu’il fait bon de découvrir ! Je vous embarque donc avec moi dans 3 lieux irrésistibles !

Le Bistrot du Potager

Comment ne pas tomber amoureuse du nouveau Bistrot du Potager. Rien que le bâtiment vaut le détour.  Si vous connaissez un peu le quartier, sachez qu’auparavant il s’agissait de l’immeuble vieillot avec les oliviers peints sut la façade. Vous voyez ? Eh bien, il n’y a plus rien de désuet sur la façade, bien au contraire ! Les architectes propriétaires ont tout rénové et maintenant,  quand vous arrivez dans un Gerland tout en travaux, vous tombez sur un majestueux immeuble tout en pierres dorées. Impossible d’en détacher le regard.

Une fois entré, tout ici vous transporte. Le lieu d’abord : designé par Johany Sapet, il réunit tout ce que j’aime. De belles matières avec les pierres apparentes, le comptoir en laiton mais aussi une douce ribambelle d’objets chinés. Les portes fixées au mur, les cartes postales de Lyon, les plats en porcelaine, les couverts anciens, tout ici a une histoire.

Suivant l’envie, vous pourrez manger sur la table des amis – donnant directement sur les cuisines – au comptoir – parfait quand on est seul – en salle, sur les grosses banquettes bleu canard ou encore au sous sol, à la table d’hôte. Une multitude d’options qui forment un ensemble très réussit puisqu’on s’y sent comme chez soi, en mieux.

Côté cuisine, on est au-delà de ce qu’on a pu connaitre au Bistrot du Potager. Si le concept est similaire : des tapas premium à partager, la cuisine elle est montée en gamme. Floriant Remont, ous présente là une carte où on retrouve les classiques (coucou le croque-monsieur truffé !) mais aussi des innovations comme le thon rouge, jaune d’œuf au vinaigre, caviar épicé et coriandre. UNE MERVEILLE.

restaurant gerland lyon

©DR


A tester absolument : L’aubergine rôtie, poire, soja et roquette

Prix moyen : Entre 15 & 30€ par personnes suivant l’appétit / le repas

Où ? 83 rue de Gerland, Lyon 7 –  Leur page Facebook


Mamamia

Il y a peu d’endroits à Lyon où manger une vraie pizza avec une pâte maison et un vrai savoir-faire de pizzaiolo (je devrais vous faire une liste !) Mamamia en fait partie !

Adorée par les aficionados, c’est pourtant une pizzeria très discrète, parfois méconnue du grand public. Pourtant, son pizzaiolo Jordan Thomas a un palmarès impressionnant : il est – entre autres – Champion de France de pizza In Teglia ! Installée depuis bientôt 10 ans dans le quartier, Mamamia propose une carte savoureuse avec des pizze classiques et des pizze saisonnière dont la fameuse… pizza 10 fromages ! (OUI TU AS BIEN LU. 10 FROMAGES.)

Tous les produits sont soigneusement choisis et importés directement d’Italie. Point de mozzarella premier prix ici, on déguste de la Buffala directement en provenance de Battipaglia.

L’accueil quant à lui est chaleureux et convivial. Que demander de plus ?

Et la bonne nouvelle, c’est que pour ses 10 ans Mamamia vous offre 1 an de pizza ou une pizza à 1000€ ! Ça se passe par ici.

restaurant gerland lyon

©Mamamia


A tester absolument : La véritable margarita

Prix moyen : 12€

Où ? 69 Rue de Gerland, Lyon 7 – Leur page Facebook


Praline & Fleur de sel

 

Cette petite crêperie sans prétention est assurément une des meilleures de Lyon ! Et je sais de quoi je parle puisque j’ai passé des heures à regarder les crêpières en action dans la crêperie de mon père.

Quand je bossais pour Yelp, j’ai eu le plaisir d’y organiser deux évènements où Philippe, le propriétaire nous a parlé de son amour des produits de qualité, de savoir-faire crêpier et de son attachement au fait-maison.  Du coup, ici vous retrouverez de vraies galettes de sarrasin de Bretagne et des crêpes de froment.  D’ailleurs, c’est le spot parfait pour les intolérants au gluten qui pourront profiter de toute la carte sans complexes !

Côté carte justement, on retrouve tous les classiques bretons : la complète, la forrestière.. Mais aussi de petits clins d’oeil lyonnais avec la Marcellin (Emmental + 1/2 Saint Marcellin + Roquette + Noix + Crème de Balsamique + Confiture de Figues.)

Le lieu n’est pas instagrammable (et c’est loin d’être un défaut à mes yeux.) mais on en ressort avec une irrépressible envie de partir en Bretagne pour y vivre de galettes et de cidre.restaurant gerland lyon

©Praline & fleur de sel


A tester absolument : La galette Norvégienne : emmental, fondue de Poireaux, saumon fumé, crème fraîche

Prix moyen : 10€

Où ? 95 Rue de Gerland, Lyon 7 – Leur page Facebook


 

  • Je suis en train de retaper un peu la première salle de la crêperie Praline et Fleur de Sel, il faudra repasser à l’occasion. Merci pour le bon choix des restos cités, je les apprécie aussi.