city guide budapest
City Guide

3 jours à Budapest

Budapest est une ville… Improbable. C’est le mot qui a rythmé notre séjour ! Au final c’est une ville incroyable où il faut définitivement aller ! Entre ruines et street-art je vous ai préparé un city guide aux petits oignons !

C’est entre filles que nous avons décidé d’une virée à Budapest et pour être honnête, nous étions toutes tellement débordées qu’à part le vol et l’hôtel… nous n’avions rien préparé ! Au final, grâce à un peu d’huile de coude et des budapestois, nous avons passé un week-end incroyable !

Petit préambule

Cette ville est encore pleine de contradictions. La partie Buda très résidentielle, végétale avec ses bâtiments imposants et son architecture pointue et la partie Pest beaucoup plus underground, parfois moins touristique où se mêlent plus facilement étrangers de passage et hongrois.

Au premier jour l’écart social m’a interpellée car même si nous sommes en Europe on sent – particulièrement du côté Pest – un écart entre nous relativement aisés et certains hongrois qui ont du mal à joindre les deux bouts. Il y a encore beaucoup de ruines, beaucoup de constructions improbables, quelques sex-shops et pipe shows. Pourtant, c’est Pest que j’ai préféré. Grâce au street-art d’abord et grâce à ce côté bouillonnant, souterrain qu’on retrouve dans ces quartiers. Pest est définitivement d’une beauté rare, parfois défraichie mais d’une puissance incroyable quand on décide de s’y perdre. Allez, on commence le city guide !

A faire absolument !

Budapest est une ville immense, vraiment immense ! C’est impossible de tout faire en trois jours. Voici donc quelques visites / activités incontournables ! Il faut savoir que quand je découvre une ville, j’adore mêler tourisme et découvertes hors des sentiers battus. L’idée est de vraiment connaitre le lieu comme les locaux, s’imprégner de l’ambiance et l’histoire. Donc il y aura certainement certains « passages obligés » que vous ne retrouverez pas ici, mais libre à vous de composer votre voyage :)

Le Free Walking Alternative Tour

C’est le moment que j’ai préféré à Budapest ! Comme son nom l’indique c’est une visite gratuite alternative de la ville. Sa particularité ? Elle est faite uniquement par des locaux. Exit les visites guidées usines à gaz, et welcome la visite underground contée avec passion par une budapestoise. Après avoir réservé sur le site de l’association, nous avons retrouvé Bianca sur une place centrale à côté du quartier juif.

La visite fut extraordinaire ! Nous avons pu découvrir une bonne partie du streetart de la ville. Chargé d’émotions et d’histoire il illustre bien cet écart entre la Hongrie et l’Europe. Le pays reste très pauvre et malgré ça, il y a une vraie puissance montante, une niac, une envie émanant des jeunes du pays. Nous avons pu découvrir également quelques bonnes adresses dont je vous parlerai plus bas :)

Ce qui m’a le plus touchée c’est notre guide. Jeune étudiante, Bianca illustre tout ce que je vous ai dit plus haut. Malgré la pauvreté inhérente elle est passionnément amoureuse de sa ville et sait la faire découvrir comme personne. Si vous réservez le tour, n’hésitez pas à la demander, elle vous fera certainement aimer Budapest !

Coût : Gratuit – Nous avons cependant laissé des tips à Bianca pour la remercier (et je vous invite à en faire de même)
Vous pouvez réserver par ici. A noter, vous pouvez faire la version Original qui vous fera découvrir les plus beaux monuments de la ville, toujours de façon originale.

 Les bains

Aaaaah les bains ! Quel bonheur ! Si comme nous vous avez besoin de souffler ET de visiter en même temps vous devez aller aux bains ! Il y en a 3 types à Budapest :

  • Les Bains Gellert : typiquement hongrois avec une architecture Art Nouveau toute particulière.
  • Les Bains Rudas : ce sont les bain ottomans, ils datent de 1565 et n’ont pas bougé depuis.
  • Les Bains Szechenyi : les plus grands, avec une très grande partie extérieure

Vu la période (février) nous avons opté pour les bains Gellert. Pour environ 17€ (avec cabine) nous avons passé de longues heures à évoluer de bassin en bassin en passant de temps en temps par saunas et hammams. Outre la qualité du lieu ce qui m’a beaucoup impressionnée reste la taille du lieu : un vrai dédale ! Nous nous sommes perdues un bon nombre de fois !

La petite astuce : nous avons pu réserver nos entrées directement depuis l’hôtel et au même prix ! Cela évite de faire la queue et surtout les explication de l’hôtelier sont bien pratiques pour se décider :)

Aller dans un Ruin Bar

city guide budapest

Comment aller à Budapest sans faire un Ruin Bar ? C’est une étape incontournable, qui, même si touristique, a une vraie âme. Après avoir découvert le Szimpla lors du walking tour, nous avons décidé d’y retourner passer un moment.

Le Szimpla Kert est selon le Lonely Planet le 3e meilleur bar du monde. Et je dois dire… qu’on y a passé une soirée incroyable !  Mais un Ruin bar qu’est ce que c’est ?

Les ruins bars sont situés en majeure partie dans le quartier juif. Quartier Ô combien cool, mais aussi particulièrement délabré. Au tout début des années 2000, certains ont voulu dynamiser le dynamiser et ont investi des bâtiments en ruines, les décorant d’objets de récup, de toiles d’artistes underground et installant une piste de danse. Le Szimpla fut le premier né dans les rues désertes de ce quartier. Aujourd’hui, c’est le plus connu mais il a gardé cette puissance toute particulière des lieux avant-gardistes.

Là bas, vous pourrez boire un verre de bière artisanale, des cocktails, du vin mais aussi vous poser dans la pâtisserie.. Vous pourrez aussi assister à une projection de film ou vous déhancher sur un des nombreux concerts et même, louer un vélo ! C’est lieu multi usage et surtout multi-fréquentation ! On y rencontre des personnes de tous ages, nationalités et il n’est pas rare de se retrouver à la table de parfaits inconnus, jusqu’au bout de la nuit (ce qui fut un peu notre cas :) )

Point non négligeable : On y mange TRÈS TRÈS bien ! J’ai un souvenir très ému des Szimpla fries cheddar & bacon qui étaient… MAGIQUES !

Coût : 850 HUF pour les frites, entre 500 & 1000 HUF pour les boissons

Adresse et page Facebook :Kazinczy utca 14. 1075 Budapest

NB : Faites attention, si on vous propose une carotte, vérifiez la signification avant d’acheter 😀

city guide budapest city guide budapest

Le Bastion des pêcheurs

Étape incontournable de toute visite à Budapest c’est aussi le monument le plus photographié de la ville ! Et on comprend vite pourquoi, l’architecture déjà est splendide avec ses tours pointues qui font penser aux tentes magyar. La blancheur de la pierre qui rend le tout très lumineux et surtout : la vue incroyable sur toute la ville.

Petite déception néanmoins une fois qu’on y a pénétré : l’avalanche d’architecture des années 70 (encore une des associations improbables de la ville). Cela dit, si vous avez une petite soif je vous conseille le petit café au sommet de la tour la plus à droite : vous pourrez profiter de la vue et les tarifs sont moins élevés qu’au Starbucks de l’entrée :)

Aussi, n’hésitez pas à y monter à pied car on y voit de très belles constructions !

>> Nous n’avons pas eu le temps de passer au Parlement ou encore au Marché mais ce sont également de très belles choses à voir donc n’hésitez pas !

city guide budapest city guide budapest city guide budapest city guide budapest

Bonnes adresses

Contre toute attente (en tous cas, mes attentes) on mange très très bien à Buda ! On dort et on boit.. pour pas grand chose !

 Le Tuning Bar

Best burgers EVER ! Ici tout est fait maison, même le pain. Vous aurez le choix entre boeuf black angus, viande hongroise ou veggie. Le tout cuisiné en direct (presque) sous vos yeux grâce à un chouette système de vidéo projection. J’ai opté pour le Ranch Burger : Homemade bun, viande hongroise, laitue romaine, oignons rouges, tomates, bacon fumé, Irish cheddar, sauce, oignons « Lyon », steak de pomme de terre & coleslaw. Bref, c’était une tuerie !

Coût : 2950 HUF (soit moins de 10€ !)

Adresse & Page Facebook : Akácfa u.45 Budapest (7e)

city guide budapestTuning Bar & Burger

city guide budapest

Le Bo33 Hôtel

Alors là c’est le bon plan suprême ! Cet hôtel très bien placé du côte « Pest » de la ville est vraiment luxueux : jacuzzi en rooftop, petit déjeuner à volonté, bagagiste, chambres immenses.. pour 70€ par nuit !

C’est Aurélie qui nous a trouvé ce bon plan, nous avons adoré cet hôtel ! Outre le luxe émanent de l’établissement, c’est également les petites attention qui m’ont séduite : le welcome drink, les chocolats sur l’oreiller, les fruits, thé et Nespresso dans les chambres, le bagagiste kiki, bref, on est dans du 4 étoiles, le côté guindé en moins !

Coût : 70€ par personne pour 2 nuit en Junior Suite – petit déjeuner, spa & welcome drink compris –

L’adresse et le site : Szövetség u. 33, 1074

 city guide budapest city guide budapest

Adresses non testées mais recommandées par Bianca :

Car même si nous sommes de ventres sur pattes, en 3 jours c’est quand même compliqué de tout tester :)

Le Mazel Tov

Le Mazel tov est une version upgradée du Ruin bar : le lieu est spendide avec ses plantes qui tombent du plafond, son immense verrières et ses briques apparentes. Découvert durant le Walking Tour également, nous y sommes juste passé car il affichait complet depuis 3 jours déjà. Si vous voulez y aller, pensez donc à réserver bien  l’avance !

L’adresse et le site : Akácfa u. 47, 1072

city guide budapest

Le Koleves

On y trouve des spécialités hongroises version végétarienne ! Quelques spécialités hongrois et végétariens inventifs dont quelques spécialités juives non casher (comme la soupe Matzo). L’ambiance est vraiment chaleureuse, c’est l’endroit parfait pour recharger ses batteries avant de partir à l’assaut des bars du quartier. Enchanteur jardin attenant en été (demandez le kert), partagé avec le restaurant et tout indiqué pour un verre ou grignoter un morceau par la suite !

L’adresse et le site : Kazinczy u. 41, 1075

Logistique

Money, Money, Money

Sachez que la Hongrie n’est toujours pas passée à l’Euro. La devise là bas est donc le Florint ou comme on l’a appelé durant tout le séour : le HUF. Alors pour éviter d’être Hufless (comme le dit si bien Gaëlle) préparez-vous !

En moyenne 1€ = 300HUF

Avant le départ :

Les HUF étant pas la monnaie la plus changée en France, il faut parfois si prendre bien à l’avance ! A la Banque Postale par exemple il fallait « commander » au minimum 2 semaines à l’avance.  Idem dans les organismes de change.

Sur place :

Il y a beaucoup de bureaux de change, ainsi que beaucoup de distributeurs EUR/HUF dans la rue. Pour avoir testé les bureaux de change en France et ces distributeurs je n’ai pas trouvé beaucoup de différence de taux entre les deux. Après c’est toujours mieux de partir avec un petit pécule pour éviter de retirer de multiples fois !

En moyenne :

Un repas revient entre 700 et 2500 HUF

La bière est entre 300 & 1000 HUF (suivant le lieu et la qualité de la bière)

En somme, avec à peu près 200€ vous pouvez manger et boire tout le weekend en vous faisant – très – plaisir :)

A noter : les pourboires sont rarement compris dans la note. Il convient de laisser 10 à 15% pour le service.

 On y va comment ?

En avion ! Avec Easy Jet en réservant 3 mois à l’avance j’ai payé 74€ aller/retour depuis Lyon.

Une fois sur place on peut rejoindre la ville en transports en commune. Comme nous ne connaissions pas du tout Budapest nous avons opté pour un Minibud : une navette commune qui vous dépose devant notre hôtel et vient vous y chercher au retour le tout pour 12€ (oui 12€ l’aller ET le retour, REP A SA Rhône Express)

Où : A l’aeroport Hall 2

Coût : 12€ A/R

Voilà pour ce petit city guide ! Il est loin d’être exhaustif puisque nous y avons passé seulement 3 jours mais je pense que qu’il vous aidera à découvrir cette ville incroyable d’un autre œil ! Et comme je compte bien y retourner, n’hésitez pas à me donner vos bonnes adresses 😀

city guide budapest city guide budapest city guide budapest city guide budapest city guide budapest city guide budapest   city guide budapestcity guide budapest city guide budapest

Previous Post