Idée recette St Valentin : Gratin d’écrevisses pinces rouge

Comme promis hier, aujourd’hui c’est cuisine!

Comme vous avez pu le remarquer (enfin j’espère) j’ai été absente de la blogosphère de dimanche à mercredi.
Aucune inquiétude,  je ne vous ai pas abandonnées, je suis juste partie pour un loooong week end en amoureux à Annecy.

Lors de mon séjour j’ai eu la chance de côtoyer le restaurant de Laurent Petit et par conséquent de feuilleter son livre de cuisine centré sur les poissons d’eau douce que l’on peut retrouver dans les lacs savoyards.
Laurent Petit se définit comme artisan culinaire. Il prône une cuisine épurée au service du produit. On retrouvera donc des recettes simples mais terriblement gouteuses.
J’ai eu un coup de cœur pour sa cuisine car je n’aime pas les recettes où la liste des ingrédients est aussi longue que celle de mes exs mes amis.
Parce qu’au final, comment reconnaitre une épice quand il y en à 10 autres à coté?

Je vous propose donc le genre de recette qu’on peut présenter à ses amis, sa famille en ayant l’air de pas y toucher « Ah ça? Quelques petites choses assemblées vite fait »  permettant de faire genre « Oui c’est moi qui fais fondre vos palais d’extase, jamais vous ne pourrez me surpasser, mais vous pouvez toujours essayer. »

Une recette également parfaite pour une soirée de Saint Valentin.
 Gratin d’écrevisses pinces rouges de Laurent Petit.

Ingrédients pour 8 personnes  :

– 4kg d’écrevisses
– 2 oignons
– 3 carottes
– 1/2 orange
– 1/4 l de vin blanc sec
– 2 cuillères à soupe de concentré de tomates
– 7,5 dl de crème liquide
– 1 poireau
–  Fleur de sel
–  Poivre du moulin


Préparation :

WARNING  : Mettre son estomac à la place de son cœur pour cette étape.

– Faire revenir les écrevisses vivante dans de l’huile d’olive fumante pendant 5 minutes puis retirer du feu. (Je vous avais prévenues)
– Séparer les têtes des queues;
– Décortiquer les queues et enlever l’intestin en incisant légèrement le dos.

Pour la bisque : 

– Tailler les oignons, les carottes et le poireau en mirepoix. Il serviront de garniture aromatique.

La mirepoix Kezako? Voici le tuto!

Je suis efficace hein?

– Faire revenir la dite garniture auquel on ajoute les têtes d’écrevisses écrasées.
– Ajouter le concentré de tomates, déglacer avec le vin blanc et le jus d’orange.
– Mouiller à hauteur de scarcasses et porter à ébullition. Puis laisser cuire 15 minutes.
– Passer l’ensemble au chinois. (Je vous évite le mauvais jeu de mot qui m’est venu à l’esprit)
– Remettre sur le feu et faire réduire de façon à obtenir environ 1/4 de sauce dans votre doseur.
– Ajouter la moitié de la crème, faire réduire de nouveau jusqu’à obtention d’une sauce nappante.
– Assaisonner.

Enfin, monter le reste de la crème en crème fouettée.

 Dressage : 

– Dresser les écrevisses en rosace au fond d’une assiette creuse, incorporer DÉLICATEMENT la crème fouettée à la sauce chaude, napper les écrevisses et passer quelques minutes au four chaud en position grill.

Laurent Petit, Images cuisinées des grands lacs de Savoie.