Réflexion sur une pratique en vogue

Je suis retombée l’autre jour sur un épisode de la série « Desperate Housewives » que j’adore, dans lequel Bree, Gabrielle, Lynette et Susan, se voyaient lors de leur réunion afternoon tea / poker. C’est drôle car j’avais un peu oublié cette partie de leur activité, et cela fait pas mal de temps que j’entends parler en positif de la pratique du poker. De voir les célèbres Housewives y jouer m’a donner envie de m’intéresser un peu à cette pratique, et pourquoi pas un de ces quatre d’organiser un goûter poker. Ça pourrait être amusant !

Bon si vous êtes comme moi, le poker vous est aussi familier que le tuning, et pourtant de nombreuses femmes s’en s’ont fait une réelle passion. J’ai toujours eu un peu peur des jeux d’argent, mais à en croire les connaisseurs le poker n’a pas d’intérêt sans mise, il faut miser un minimum pour qu’il y ait de l’enjeu et des montées d’adrénaline.
C’est pour cela qu’il vaut mieux débuter à la maison on sur les sites de poker en ligne pour ne pas risquer de se faire plumer. Mais si comme moi vous pensez que c’est un monde d’hommes, sachez que certaines marques ont élaborés des options pour permettre aux curieuses de s’y mettre aussi avec par exemple, une salle de poker en ligne pour les femmes et avec des événements réservés uniquement aux femmes. Mais imaginez donc un poker entre filles… Sans tomber dans le cliché, on pourrait parier des gâteaux, des fringues, des apéros… Et je pourrais cuisiner des trucs drôles comme des cupcakes décorés sur le thème du poker. L’idée commence à faire son chemin.

P1010792

Et puis en me renseignant sur le sujet, j’ai découvert que le poker était vu par certains comme une forme de philosophie ou plutôt de mode de pensée, qui pouvait s’adapter à la vie professionnelle, sociale, sentimentale… l’idée c’est de ressortir victorieux des différentes épreuves de la vie.
Certaines femmes cumulent d’ailleurs cet esprit de la gagne, comme la mannequin Live Boeree qui était il y a encore peu de temps joueuse de poker pro chez PokerStars. Elle a su se faire un nom dans différents milieux du show business en appliquant une stratégie poker à sa vie professionnelle. La première femme à s’être fait connaître dans ce milieu très masculin est Kathy Liebert qui a été la première joueuse à remporter un grand tournoi de poker avec un prix d’un million de dollars. Depuis 2004, le World Poker Tour leur a même créé une section féminine remportée la première année par Isabelle Mercier, surnommée No Mercy, la killeuse des tapis verts. Entre Shanghai, Macao, Paris, et Las Vegas, elle s’est frottée aux plus grands noms du poker.

isabellewinante

Et comme vous pouvez le voir sur la photo, Isabelle met clairement en avant ses atouts, peut être pour déstabiliser l’adversaire. D’autres joueuses, comme la modèle japonaise Yukio Matsukawa, peuvent aussi profiter de leur physique pour avoir un avantage sur les joueurs masculins. Heureusement il existe d’autres modèles comme la meilleure joueuse de poker du monde Vanessa Selbst qui se trouve être homosexuelle. Elle fait donc figure d’ultra exception et nous rappelle que rien n’est impossible quand on a l’esprit d’une gagnante.